Coup de coeur

L’école des mini-garous

Coup de cœur!

La semaine dernière, je vous ai présenté nos lectures d’Halloween (à lire ou relire ici).

Cette année, Louise et moi avons eu 2 coups de cœur! Le 1er pour un petit roman, parfait pour les premières lectures en autonomie et le 2ème pour un mini album richement illustré dont je vous parlerai d’ici la fin de semaine.

« L’école des mini-garoux » dès 7 ans

 

Auteur(e.s): Julien Hervieux / Illustrateur(s.trices): Juliette Lagrange
Éditeur: Poulpe Fictions
Prix: 6.50€
Mot de l’éditeur: Au cœur de la forêt, cachée dans le plus grand des chênes, se tient l’école des Mini-Garous. On y trouve les enfants qui, les soirs de pleine lune, se transforment en terrifiants louveteaux-garous. Mais la vie à l’école est pleine de surprises : Béa, qui a été mordue par un chat, est devenue un chaton-garou. Franz, mordu par un aigle, est un poussin-garou. Quant à Pavel, mordu par un poulpe, je vous laisse deviner… Pas facile, quand on est si mignon, de faire peur à tout le monde. Les trois amis sont la risée de leur classe, et le désespoir de leur maître… heureusement, ils ont un plan !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis: j’ai été forcément attirée par ce mini-roman édité chez Poule Fiction puisqu’il est illustré par Juliette Lagrange dont je suis totalement fan du coup de crayon. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à découvrir son tallent avec son album « Hulotte » à retrouver ici.

Cette histoire de garous pas comme les autres soulève beaucoup de sujets: la confiance en soi, la différence, la peur et le regard des autres. En effet, nous découvrons 3 enfants qui ne répondent pas au critère habituel de cette atypique école: au lieu de se transformer en créature terrifiante, ils se transforment en chaton-garou, poussin-garou et poulpe-garou… Dur dans ces conditions de faire peur à tous le monde et de susciter le respect. Ils deviennent contre leur gré la risée de leur classe et la honte de leur maître garou. Mais ce dernier cache un secret..

C’est armés de courage et en unissant leurs forces qu’ils vont le découvrir. Je ne vous en dis pas plus mais la pleine lune réserve bien des surprises! J’ai beaucoup aimé cette lecture qui s’adresse aux lecteurs débutants et que Louise a aimé que je lui lise. Il y a de l’humour, des sentiments et une très belle morale en conclusion.

« Ce n’est pas parce qu’on est petit…qu’on ne peut pas faire de grandes choses! »

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =