Maria MONTESSORI

Les principes fondateurs

Si il y a un grand principe à retenir dans la pédagogie Montessori c’est bien celui-ci:

« Aide-moi à faire seul »

Maria Montessori mettait grandement en avant l’esprit absorbant de l’enfant. Ce dernier est la propriété psychique essentiel qui distingue l’intelligence de l’enfant au regard de l’adulte.

Entre 0 et 3 ans l’esprit de l’enfant absorbant est inconscient; entre 3 et 6 ans il devient conscient

Montrer à l’enfant, c’est l’accompagner dans sa propre réalisation sans rechercher la perfection ou la performance. Ce qui importe, c’est ce que l’enfant construit pour lui-même pendant son activité. D’où l’importance de ne jamais interrompre un enfant

Le parent ou l’éducateur, doit rester en retrait après avoir montré une première fois l’activité en l’ayant détaillée lentement et en nommant tous ses gestes

L’enfant sera libre de répéter l’activité, à son rythme, en se trompant s’il le faut pour recommencer autant de fois qu’il le souhaite

A. Importance des périodes sensibles

  1. L’ordre
    De la naissance à 6 ans: l’enfant classifie, ordonne, trie, élabore un raisonnement
  2. Le langage
    Plus ou moins entre 2 mois et 6 ans: l’enfant nomme les concepts
  3. Le mouvement
    D’environ 18 mois à 4 ans, l’enfant affine l’usage de ses mains
  4. Le raffinement
    De 18 mois à 5 ans, l’enfant entre dans cette période sensible du raffinement des sens
  5. Le comportement social
    De 2 ans et demi à 6 ans
  6. Les petits objets
    Au cours de la 2ème année sur un temps très court

B. Favoriser l’autonomie de l’enfant

  1. L’attitude de retrait de l’éducateur, de l’adulte qui observe
  2. L’utilisation du matériel sensoriel et progressif que l’enfant peut manipuler seul et avec plaisir
  3. La possibilité d’autocorrection offerte par la quasi-totalité de ce matériel

3 périodes sont considérées dans la pédagogie Montessori:

  • Le Nido: de la naissance à la marche assurée (0/18 mois)
  • La communauté enfantine: de la marche assurée à 3 ans (18/36 mois)
  • La maison des enfants: de 3 à 6 ans

C. La liberté et la discipline

Selon Maria Montessori, se sont des concepts différents mais complémentaires.
On ne peut séparer la discipline et la liberté.

  • L’enfant est libre d’utiliser un matériel (ou une activité) autant qu’il le souhaite mais il doit le remettre à sa place quand il a fini
  • Le respect d’autrui: si un enfant ne veut pas effectuer une activité, il doit respecter ceux qui en font une
  • L’enfant peut s’exprimer et parler mais doit respecter et écouter les autres sans interrompre

L’enfant à soif et besoin de libertés adaptées à son âge et à ses capacités mais il est important de lui assurer un cadre où il se sente en sécurité

joy-2483926_960_720

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 6 =