Coup de coeur

Mon amour

« Dis maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie? »

Une évidence pour nous, mais une angoisse pour eux … Si nos enfants savaient à quel point l’amour d’une mère ou d’un père peut être illimité et inconditionnel …
C’est exactement le propos de cet album … il dit avec une telle simplicité et une telle authenticité l’amour parental, celui qui nous fait tout oublier … les bêtises, les bouderies, les portes qui claquent,  l’absence, les échecs, les doutes, les questions…


« Mon amour » dès 3 ans

Mon-amour– Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir
– Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.

Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer.

Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l’imaginaire, de la poésie et de l’humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition. Mais c’est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t’aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. »

Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d’amour.

IMG_4776

IMG_4778IMG_4782IMG_4785

« Eh bien, tu vois, c’est ça mon secret. Je t’aime chaque jour »

IMG_4790

Mon avis: un véritable coup de cœur ♥ pour cet album plein de douceur entre un enfant et sa maman. Des illustrations simples et parlantes, avec de belles couleurs pastelles.

En réalité, je ne le trouve pas uniquement destiné aux parents: toute personne devrait le découvrir. L’amour est universel et ce livre témoigne de l’Amour.

Aimer l’autre quoi qu’il fasse, quoi qu’il devienne, quels que soient ses choix de vie…

Un album excessivement fin, au fond conséquent que je vous recommande chaleureusement.

Et n’oubliez pas de dire « je t’aime » quoi qu’il advienne…

Parus également chez Albin Michel Jeunesse et du même duo auteur/illustrateur, 3 autres histoires d’Archibald dont je vous parlerai prochainement!

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 6 =