Coup de coeur

Mortina

Coup de cœur!

Après « L’Ecole des mini-garous » présenté il y a 2 jours ici, voici mon 2ème coup de cœur d’Halloween: un mini album richement illustré avec une héroïne pas comme les autres…

« Mortina – Une histoire qui te fera mourir de rire » dès 6 ans

Auteur(e.s): / Illustrateur(s.trices): Barbara Cantini
Éditeur: Albin Michel Jeunesse
Prix: 10€
Mot de l’éditeur: Mortina est une petite fille tout ce qu’il y a de plus convenable, mis à part le fait que c’est un zombie. Elle vit à la villa Décadente avec sa tante Trépassée et son lévrier albinos également mort-vivant, Touillette. Les amusements se font rares. Il faut dire qu’on ne peut pas tellement quitter la maison, à cause des villageois étriqués, prompts à sortir les fourches à leur approche… Jusqu’au jour d’Halloween, où profitant de la distraction de sa tante, Mortina rejoint une bande d’enfants pour faire du porte-à-porte. Chacun est déguisé et elle se fond dans le décor. Bientôt pourtant, Mortina n’aura plus qu’une solution pour garder son secret : le révéler !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis: comment ne pas aimer Mortina, cette petite fille zombie si attachante avec sa pâleur, ses yeux exorbités, ses cernes et sa particularité à se détacher… la tête! Ce conte illustré est idéal en cette période avec son univers qui n’est pas sans rappeler celui de Tim Burton. On retrouve donc ici Mortina, une jeune fille pas comme les autres dans son quotidien: vivre dans un manoir, avec sa tante Trépassée, entourée d’objets venus du passé ou… d’outre tombe!

Pourtant, comme tout enfant, son souhait le plus cher est de tout simplement jouer avec d’autres enfants… Seulement, sa différence l’oblige à se cacher. Décidée à bravuer les interdits, la fête d’Halloween va lui permettre d’exaucer son rêve! Venez découvrir comment sans attendre 😉

J’ai un énorme coup de cœur pour Mortina: l’histoire en elle même ainsi que les notifications fléchées pleines d’humour qui mettent en lumière les illustrations. Ces dernières sont dans les tonalités nuancées de saison comme je les aime: orangées, vertes, grises. Des sujets tels que la peur de l’autre, la différence et l’acceptation, sont subtilement abordés. Une lecture d’Halloween certes, mais à savourer tout au long de l’année! Sachez que ce 1er tome est suivi de « L’odieux cousin » et « L’ami fantôme » que je me suis (bien évidement) empressée de me procurer et dont je vous parlerai à l’avenir sans aucun doute!

Joyeux Halloween à tous!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 29 =