Coup de coeur

Rue des quatre-vents, au fil des migrations

Repéré sur le stand des éditions des Éléphants lors du dernier SLPJ, à peine ouvert, je n’ai pu résister longtemps à l’acheter!

Un album-documentaire d’actualité, dans une société où l’acceptation des autres est de plus en plus difficile.

« Rue des Quatre-Vents, au fil des migrations » dès 8 ans

Rue-des-4-vents_couv

Auteur(s): Jessie Magana / Illustrateur(s): Magali Attiogbé
Éditeur: Les Editions des Éléphants
Prix: 16,50€
Mot de l’éditeur: En un siècle, la rue des Quatre-Vents a vu arriver, partir, naître et grandir de nombreux habitants qui ont forgé son identité. Aujourd’hui, Suong Mai, du Vietnam, Bako, du Mali, ou Najib, d’Afghanistan, y vivent. Mais hier la rue avait accueilli Marcel, l’Auvergnat, Giovanni, l’Italien, Larbi, l’Algérien, Maria, la Chilienne et bien d’autres. Un voyage dans le temps pour découvrir des histoires d’immigration, d’exil et d’accueil.

rue des 4 vents 5

rue des 4 vents 2

Mon avis: un album qui nous offre un zoom sur la même rue avec la même perspective sur 13 années différentes, s’étalant de 1890 et 2018. On y découvre comment la mixité de la France s’est façonnée, et combien il est important de la préserver. Au fil des pages, la rue évolue avec les décennies qui passent et on découvre le quotidien de ses habitants (adultes et enfants) arrivés en France par obligation ou choix. Nous qui aimons les illustrations qui fourmillent de détails, nous sommes ravies: évolutions architecturales, publicités, codes vestimentaires, changements d’enseignes, construction et arrivée du métro… 

rue des 4 vents 12rue des 4 vents 13rue des 4 vents 14

Le grand format à l’italienne met en avant les belles illustrations de Magali Attiogbé; le récit simple et touchant de Jessie Magana mettant en avant ces personnages si différents mais humains avant tout,  est présenté sous forme de rabat sur chaque double-page. 

rue des 4 vents 3

Une belle découverte que ce livre touchant, indispensable et beau, non seulement par l’objet mais aussi par le message qu’il porte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Toi qui que tu sois, je te suis bien plus proche qu’étranger » M.Chedid

 

2 commentaires

    • Julie

      Je ne peux que te le recommander… vraiment c’est une merveille de tolérance, d’acceptation et de reconnaissance de « l’autre ». Bises ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =