Zoom sur...

« Y a belle lurette à l’école »

Alors cette rentrée? J’espère que tout va bien chez vous, ici tout est sous contrôle pour cette dernière ligne droite avant le CP! Le temps passe si vite! …

D’ailleurs, c’était comment l’école avant? Un livre pour le découvrir juste ci-dessous 🙂

« Y a belle lurette à l’école»

Y-a-belle-lurette-a-l-ecole couverture

Auteur(s): Elisabeth Brami  / Illustrateur(s): Chloé Perarnau
Editeur: Seuil Jeunesse
Prix:  12.90€
Mot de l’éditeur: Y a belle lurette, on ne sait plus très bien quand, il y a longtemps, mais pas tant que ça… les filles et les garçons n’étudiaient pas dans les mêmes écoles et portaient des galoches ou des sabots de bois. Les professeurs avaient le droit de donner des lignes à recopier ou de mettre les élèves au coin à genoux sur des pois secs pour les punir. On n’allait pas à l’école le jeudi et les photocopies n’existaient pas. Les filles n’avaient pas le droit de porter des pantalons ni de voter. « L’hiver, au coin du feu, les voisins se réunissaient pour faire des veillées, et non pour regarder la télévision. En bavardant, ils épluchaient des châtaignes, cassaient des noix ou nettoyaient des épis de maïs selon les saisons. Il y avait toujours un très vieux ou une très vieille qui racontait des histoires de l’ancien temps. Souvent à la fin on l’entendait soupirer : « c’était avant, c’était… il y a belle lurette ! « . Et les enfants en train de s’endormir entre les pattes du gros chien de berger ou sous la table se demandaient pourquoi la lurette était toujours belle… » Un album pour toute la famille, un brin nostalgique, mais toujours joyeux, pour retourner ensemble sur les bancs de l’école, il y a belle lurette !

Y a belle lurette à l'école 3IMY a belle lurette à l'école 4Y a belle lurette à l'école 5Y a belle lurette à l'école 5Y a belle lurette à l'école 6Y a belle lurette à l'école 2Y a belle lurette à l'école 1

Mon avis: un album pour découvrir la vie d’autrefois sans le côté « c’était mieux avant ». On y découvre aussi bien les us et coutumes pratiqués à l’école mais aussi des anecdotes sur le quotidien. Les illustrations ainsi que la typographie des textes donnent un côté « vintage » que j’adore. Un livre pour sourire, se souvenir et partager avec les « anciens » la vie « d’il y a belle lurette ». Seul point négatif: aucune notion de temps et de date. Ce livre m’a tout de même séduite, je le conseille dès 8/9 ans et surtout aux grands pour une petite cure de jouvence 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 23 =