Maria MONTESSORI

Ma découverte

Devenir parent est un évènement bouleversant, riche d’apprentissage, de découvertes au quotidien. Avant l’arrivée de ma fille, je ne pensais pas m’intéresser autant à la psychologie et au développement de l’enfant. Pourtant, je pense aujourd’hui que tout parent souhaite le meilleur pour ce dernier. J’ai commencé à vraiment m’intéresser au développement de ma fille vers ses 6 mois. J’ai un côté « créative » et je voulais trouver des idées pour l’initier doucement à la découverte de la vie, sans passer par des jouets bourrés de technologies, d’effets sonores ou autres. Une très bonne amie à moi m’a parlé de « Montessori » (‘’Montesso quoi??? ’’).
Jeune maman que j’étais, je ne connaissais pas du tout et à vrai dire, je pensais cela « sectaire » et réservé à une certaine élite.
Mais mon amie a su me donner l’envie de m’y pencher et de m’y intéresser.

De livres en livres, de recherches en recherches, j’ai fait ma propre découverte et je me suis rapidement reconnue dans le cheminement prôné par la pédagogie Montessori pour l’enfant: l’accompagner à devenir celui qu’il veut être. Pour être simpliste, je dirais même que nous avons tous en tant que parents, des principes « Montessorien » que nous vivons régulièrement avec nos enfants, c’est juste que nous ne les exploitons pas à leur juste valeur.

Un exemple: demander à un jeune enfant de débarrasser sa table, fait partie de la pédagogie Montessori. Très rapidement, j’ai montré à ma fille comment devenir autonome (à son rythme): mettre son linge dans le panier à linge sale, ouvrir un robinet, porter et ranger une chaise, passer le balais, mettre ses chaussures, son manteau… Des tâches quotidiennes, simples, mais qui encouragent l’enfant à faire seul. Qui dit faire seul, dit prendre confiance en soi, dit aussi chemin vers l’autonomie….

Aujourd’hui, les écoles dites « Montessori » sont malheureusement difficilement accessibles à tous. Je ne remets pas en cause notre système d’éducation « normal » car je pense que nous avons la chance d’avoir une école libre, gratuite et accessible à tous.

« Introduire » des fondements dits « Montessori » seraient une bonne chose et cela permettrait à bon nombre d’enfants, de se sentir moins en compétition ou dans un besoin de performance.

Ceux qui me connaissent, savent que j’avais un projet de structure mais qu’il est difficile de nos jours de se lancer dans une telle expérience. Aussi je déplore de voir cette pédagogie détournée commercialement…

Voici les livres qui m’ont « inspirés » en plus des nombreux écrits par Maria Montessori à retrouver ici

C’est avec plaisir que j’échangerai avec vous si vous avez des remarques ou questions 🙂

2 commentaires

  • Emmanuelle

    Je suis fan de cette méthode. Il y a beaucoup d’ouvrages très bien. J’ai fonctionné comme ça pour ma fille aînée. Et quelle belle réussite.
    Un peu plus long avec un garçon mais je ne lache pas !

  • Bazillou

    C’est très intéressant et surtout je pense que tous les futurs parents devraient être initiés à l’éducation vu par Montessori.
    Sans connaître son œuvre j’ai appliqué dès la naissance de mon premier enfant ses conseils qui pour moi relèvent du bon sens , de la logique et de mon instinct maternel.
    Je me suis rendu compte en parlant avec mes amies maman que cela n’était pas inné pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =