Coup de coeur

Les choses précieuses

Un nouvel album du duo Astrid Desbordes et Pauline Martin est toujours un grand bonheur ici!

Nous aimons beaucoup Archibald qui nous amène simplement et en douceur,  sur des chemins de réflexions….

Nous avons de nombreux titres à la maison, je vous invite d’ailleurs à lire ou relire mes articles sur les précédentes aventures de ce petit garçon!

« Ce que j’aime vraiment »

« Mon amour »

« Ce que papa m’a dit »

« Un amour de petite sœur »

« Ma maison »

(Nous possédons aussi « Mon ami » que je n’ai pas pris le temps de présenter)

« Les choses précieuses » dès 3 ans

Auteur(s): Astrid Desbordes/ Illustrateur(s): Pauline Martin
Éditeur: Albin Michel Jeunesse
Prix: 9.90€
Mot de l’éditeur:Parfois, quand Archibald se promène dans les rues, il s’arrête devant les vitrines pour regarder des choses belles et chères et souvent il aimerait les acheter. Mais à bien y réfléchir, Archibald se dit que ces objets, une fois qu’on les possède, finissent enfermés dans des tiroirs, ou des armoires. Au contraire, il réalise que le rossignol qui lui apprend à chanter, le grand pommier qui lui offre un goûter, ou bien la lune qui reste allumée toute la nuit pour le rassurer… ces choses-là, elles, sont en liberté, elles ne lui appartiennent pas, elles ne sont ni rares ni chères et pourtant, quand Archibald y pense, il ne voit rien de plus précieux au monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis: un titre évocateur qui se révèle, au fil des pages, essentiel. Cette année 2020 est très particulière et ce livre permet de recentrer les choses, prendre du recul aussi. Pendant le confinement, je me suis pour ma part rendu compte que ce n’était pas le matériel qui me manquait (à part les livres je dois avouer!) mais l’accès à la liberté, voir les personnes que j’aime et la nature… Archibald à travers ce nouvel album nous permet de se questionner sur notre société de consommation massive. Consommer toujours plus, mais dans quel but? Est ce que l’accumulation nous permet d’être plus heureux? Le bonheur ne tient il pas dans le souffle du vent, le regard d’un enfant, le sentiment d’être humainement entouré? Un album au côté philosophique qui ouvre la porte au dialogue et à la prise de conscience pour les plus jeunes. Une très belle ode à la nature aussi…

Un album précieux en somme!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 1 =